Pourquoi le régime ne bloque-t-il pas Facebook ?

Parce qu’il a compris que ses avantages sont supérieurs à ses inconvénients.

En effet, malgré son inquiétude de voir les citoyens s’organiser pour lui tenir tête, le régime a compris que Facebook est plus un défouloir qu’autre chose. Et tout comme l’état a progressivement abandonné l’espace public, en reculant sur l’application de la loi, sur les routes par exemple, laissant toutes sortes de comportements dangereux proliférer, il accepte qu’on lui tape dessus à longueur de journée. Il en profite aussi pour noyauter et parasiter ces espaces de liberté. Il bénéficie ainsi d’un parfait observatoire des mentalités, et se tient prêt à intervenir, par baltagias virtuels interposés, avant que des choses sérieuses ne puissent s’y réaliser.

Son intelligence, qu’il ne met pas au service de la construction d’un état de droit, ou au moins d’une économie qui soit autre chose qu’un marché pour les autres, lui a permis de comprendre qu’une dictature durable ne doit pas exagérer dans l’oppression. Et qu’il vaut mieux laisser les gens s’exprimer dans certaines limites que de tout interdire, et s’exposer ainsi à des explosions de colère qui peuvent remettre en cause le désordre établi.

Et nous dans tout ça ? Au lieu d’exploiter ce moyen de communication, et d’œuvrer à la constitution d’une force susceptible de s’opposer au pouvoir, nous persistons à jouer le rôle d’électrons libres. Facebook algérien est comme un grand fouillis, une nébuleuse d’individualités, qui clament toutes la même chose…. mais qui n’ont pas compris l’essentiel, que seule l’union fait la force. Non pas l’union des personnes qui pensent la même chose. Non, l’union de tous. Et tant que ces électrons libres n’acceptent pas de délaisser momentanément leurs idéologies respectives pour affronter le régime, alors, ce dernier a encore de beaux jours devant lui. Et Facebook peut continuer à absorber la colère des algériens.

Amel Hadj Hamou

Membre fondatrice du CCD

Share on Google Plus

Nombre de lectures: 540 Views

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *